Ames sensibles s’abstenir

Vous ne supportez plus votre travail, vous vous sentez inutile, vous regardez les heures, les minutes défiler… sans parler du blues du dimanche soir ou de l’angoisse du lundi matin…

Un entrepreneur c’est quelqu’un qui se jette d’une falaise et construit un avion sur le chemin de la descente.

Reid Hoffman, co-fondateur de LinkedIn

Il y a 5 ans, j’ai fait le grand saut. Et vous savez quoi ? Sauter n’est pas le plus difficile. C’est après que les choses se corsent.

Et maintenant ? Qu’est-ce que je fais ? Par où je commence ? Mais je suis complètement dingue d’avoir quitté un fauteuil « confortable » et le salaire qui va avec.

L’euphorie du début laisse place à la torpeur, puis, par instinct de survie sans doute, à l’hyperactivité.

Je m’inscris à plusieurs formations. Je veux être au TOP.
Durant des heures je parcours Internet, les réseaux sociaux, je m’intéresse à tout. Je fais le bilan de 25 ans d’expérience, de mes compétences, mes envies.

Je développe mon site, conçois mes supports de communication, avec comme seul et unique objectif : être opérationnelle pour mes 1ers clients.

Après la phase d’énergie vient inévitablement le coup de pompe.
Les encouragements fusent, les compliments réchauffent le cœur mais les clients tardent à venir… alors les doutes s’installent, la motivation vacille, la confiance en soi s’ébranle.

Puis le calme revient, la sérénité, le bon sens. Avancer, un pas après l’autre. Ne pas chercher à devenir, mais à être tout simplement.

Rome ne s’est pas faite en un jour… construire un avion ne se fait pas en un clic.
Il faut garder la tête froide, rester enthousiaste, persévérant(e) et bienveillant(e)… envers les autres et surtout envers soi-même.

S’extraire du monde du travail tel qu’on veut nous l’imposer, garder son âme et son authenticité n’est pas facile. Pourtant c’est possible. D’autres l’ont bien fait avant nous.
Soyons audacieux, suivons notre instinct pour ne pas regretter, car il n’y a rien de pire que les regrets.

De nombreux défis nous attendent :

  • Ne pas se disperser ; s’organiser
  • Ne pas procrastiner ; planifier
  • Ne pas s’isoler ; sortir, activer son réseau ou le créer
  • Ne pas trop réfléchir ; agir
  • Ne pas douter ; croire en soi
  • Ne pas s’oublier ; prendre soin de soi
  • Et le plus grand de tous : NE PAS AVOIR PEUR !

Peur de ne pas avoir de client, peur d’avoir des clients (et d’en avoir trop), peur de ne pas être à la hauteur…

Le secret c’est de vite se connaître pour gagner du temps.

Puisqu’il faut faire quelque chose dans la vie, faisons-le avec passion. On n’est pas sûr de vivre mille ans.

Olivier de Kersauson

Mais pour que la magie opère, il faut sortir de sa zone de confort… alors, à vos marques, prêt ? Sautez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *